Les passereaux

Beaucoup de passereaux sont des oiseaux chanteurs qui ont des muscles complexes pour contrôler leur syrinx ; tous ouvrent leur bec pour se faire nourrir lorsqu’ils sont au nid. Ils ont quatre doigts, trois vers l’avant et un vers l’arrière (le pouce). Ils sont donc anisodactyles. La plupart des passereaux sont de taille plus petite que les oiseaux des autres ordres.

Traquet motteux par Franck Vassen

Le traquet motteux
Cet oiseau de 14 à 16 cm de long peut effectuer un trajet migratoire de 14.600 km, entre l’Alaska et l’Afrique subsaharienne, à l’aller… puis au retour. Ce serait l’une des plus longues migrations connues à ce jour pour des oiseaux de cette taille.
Chez les deux sexes la queue et le croupion sont blancs avec une tache noire en forme de T inversé au bout de la queue. Ce dernier trait est présent chez plusieurs espèces de traquets appartenant au genre Oenanthe. Les deux sexes présentent des sourcils blancs. En été, le mâle a les parties supérieures gris pâle, la gorge beige et les ailes noires. Le masque facial est noir également. La femelle est brun pâle sur le dessus, les parties inférieures sont beiges à roux pâle et les ailes sont brun foncé. En automne, le mâle ressemble à la femelle sauf pour les ailes qui sont noires.

Pipit maritime par Mickael Dia

Le pipit maritime
Le Pipit maritime est presqu’exclusivement un oiseau côtier. Il se nourrit dans les rochers au pied des falaises, au milieu des algues et de la végétation des rives. Il se reproduit souvent près du rivage dans des crevasses rocheuses ou sur des iles. Son plumage cryptique le rend pratiquement invisible dans les rochers.
En hiver, il est parfois présent près des lacs d’eau douce à l’intérieur des terres. En dehors de la période de reproduction, ils se rassemblent autour d’abondantes sources de nourriture. Ils sont en général résidents, même si quelques déplacements sont observés.

Pin It on Pinterest

Share This