· 

le bac à "marée" n'est pas une poubelle !

Les bacs à marée ont été repositionnés

 

Trois bacs à marée ont récemment été repositionnés aux emplacements suivants : à l’entrée du passage de Toullain (non loin du musée Bernard Bœsch), en face du parking du Scall, et sur le parking de la Grande Côte.

 

 

 

Fabienne Le Héno, première adjointe au Cadre de Vie, à l’Environnement et à la Citoyenneté, indique : 

 

« Comme beaucoup d'autres communes, nous avons été contraints de retirer les bacs cet été en raison de leur usage non conforme à leur fonction avec le dépôt de déchets non recyclables et relevant du tri en déchets ménagers, emballages ou verres. Cette situation entraîne des temps de collecte importants pour les services et ne correspond pas à l’objectif environnemental des bacs à marées. Toutes les personnes ne se sentent pas concernées par la préservation du littoral ».

 

Pour mémoire, tous les déchets rejetés par la mer peuvent être déposés dans les bacs (verres et emballages, cordages, chaussures...).

 

Les déchets récents (type "pique-nique") et produits dangereux doivent être jetés dans les poubelles adaptées.

 

Le bois, la laisse de mer, ou encore les végétaux, restent dans la nature.

 

 

 

Le maire, Norbert Samama, rappelle : « Ces bacs à marée s’inscrivent dans notre démarche de protection de la côte et de notre environnement maritime. Les déchets échouant sur le littoral peuvent être ingérés par les animaux et les écosystèmes côtiers. Avec les bacs à marée, les promeneurs sont invités à les collecter au gré de leurs balades et ainsi contribuer à protéger nos espaces naturels. La préservation de notre littoral et de l’environnement maritime relèvent de la responsabilité de chacun. Tout ce que nous ramassons participe à son propre bien-être et à la qualité de notre cadre de vie ».

 

Demandés par les résidents principaux et secondaires, par le Conseil municipal des jeunes, mais aussi par l’association DECOS, les bacs à marée ont été installés par la Ville en juin 2022, selon la volonté de la municipalité de s’inscrire dans une démarche responsabilisante, participative et citoyenne.