Plus de 40 participants pour découvrir le monde des abeilles

La conférence de Jean Marie Chatel  a réuni  beaucoup de monde ce mardi soir 13 mars 2018 à Batz-sur mer.

Cet animateur très pédagogue a partagé sa passion mais aussi ses craintes devant les difficultés rencontrées par la biodiversité des insectes.

De la ruche au miel

Après un historique sur la fabrication des ruches anciennes et locales, tout le cycle de vie des abeilles et de la vie d’une ruche a été expliquée de façon ludique, avec un regard toujours ouvert sur les différents facteurs environnementaux qui ont une influence sur les hyménoptères, et un élargissement à tous les insectes pollinisateurs.

De l’essaim à la production de miel, en passant par un descriptif très détaillé d’une abeille géante et des différentes fonctions de tous ses organes, la présentation s’est finalement orientée vers la nécessité de retrouver un monde plus fleuri pour le bien être des insectes dont le nombre est en rapide diminution au niveau mondial.

5 millions de fleurs à butiner pour 1kg de miel !

Le nectar des fleurs : une denrée de moins en moins courante

Sans être alarmiste, Jean Marie Chatel nous a sensibilisé à la diminution des fleurs dans un monde moderne plus citadin et un monde agricole de moins en moins diversifié. Or les fleurs mellifères sont essentielles à la collecte de nectar, et donc à la production de miel.

La production de miel français a diminué par 3 en 30 ans, et les 2/3 du miel consommé en France doit donc actuellement  être importé.

Plantez des fleurs !

La conclusion de cette passionnante conférence tient en 3 mots : à chacun(e) de nous de faire sa part en plantant des fleurs mellifères (souci, mélilot blanc, bourrache, bleuet, trèfle, coquelicot, ….) dans son jardin, ou en jardinières.

La conférence s’est achevée par une vente-dégustation de miels de producteurs locaux, mais surtout par une vente de graines mellifères dont le conférencier assure la  diffusion.

Pin It on Pinterest

Share This