Synthèse de l’exploitation de l’enquête vélo

L’enquête a concerné les 3 communes du territoire DECOS : Batz-sur-Mer, Le Croisic et Le Pouliguen. Elle a été clôturée le 30 septembre 2016. La synthèse a porté sur les 130 documents exploitables parmi les réponses.

> PROFIL DES PARTICIPANTS

Répartition par sexe
53,1% d’hommes
46,9% de femmes

Répartition par catégorie
60,8% de retraités
36,2% de travailleurs ou demandeurs d’emploi
3,1% d’étudiants/scolaires

Répartition par tranche d’âge
64,6%   > à 60 ans
20,8%   41/60 ans
13,1%   21/40 ans
1,5%    12/20 ans

> USAGES

Répartition par type de déplacement
52% déplacements utilitaires
44% promenade / loisirs
4% entrainement sportif

Répartition par fréquence
55,0% utilisation quotidienne
37,2% 1 fois / semaine
7,0% 1 fois / mois

> RISQUE

68.5% des participants considèrent qu’il y a des risques très importants à importants de circuler à bicyclette.

> INFRACTIONS CONSTATÉES

Infractions constatées des vélos
Circulation sur les trottoirs : 56,4%
Défauts d’éclairage : 53,6%
Non-respect des stops : 55,4%
Non-respect des passages piétons : 55,4%

Infractions constatées des voitures
Vitesses excessives : 54,0%
Refus de priorité : 64,5%
Stationnements sur zones cyclables : 58,6%
Dépassements dans voies étroites
(sans respect de l’espace de dépassement) : 56,3%

> RÉSUMÉS DES COMMENTAIRES RENSEIGNÉS

Sécurité

  • Renforcement de la sécurité des usagers, respect des règles de circulation dans les Zones 20 & 30.

Zones cyclables

  • Souvent trop étroites.
  • Sans continuité, pas d’interconnexion entre les parcours.
  • S’achèvent dans des zones communes avec les voitures = insécurité.
  • Pas d’aménagement des ronds-points, même sur des réalisations récentes.

Signalisation

  • Améliorer / renforcer / uniformiser les signalisations insuffisantes ou inexistantes.
  • Indiquer le début des zones cyclables et où elles mènent.

Avis positif

  • Démarche de Cap-Atlantique très positive pour des projets d’amélioration des circulations douces entre les communes.

Synthèse de l’enquête

L’enquête nous confirme ce que les membres de la commission vélo de DECOS avaient constaté lors des enquêtes de terrain menées sur le territoire : arrive en tête le manque de sécurité (68,5%) et l’accessibilité des parcours. Nous sommes dans une optique de vélo utilitaire et de déplacements en famille, avec une population majoritairement faite de seniors (60,8% des participants) qui correspond bien aux habitants de nos communes.
Les principales motivations évoquées à faire du vélo sont la santé, la rapidité de déplacement en ville et les facilités de stationnement, la promenade et les loisirs.
Les vélos dits « sportifs » n’ont pas répondu à ce questionnaire.

Perception des besoins

Les résultats obtenus par rapport aux équipements de stationnement vélos et à la signalétique des zones cyclables indiquent que ce ne sont pas des freins notables à l’utilisation du vélo, mais qu’ils sont déficients et insuffisants.

  • Les vélos « on peut les accrocher n’importe où » d’où la nécessité pour une collectivité de bien penser à équiper en nombre les zones fréquentées (avec accroche sécurisée au cadre et non à la roue !).
  • L’analyse des réponses fait ressortir que les non-résidents permanents sont plus importunés par l’absence de signalétique que les autochtones qui bien sûr connaissent leur territoire.

L’importance des infractions constatées des vélos sur trottoir (56,4%) démontre que les cyclistes recherchent davantage de sécurité et qu’il y a nécessité à développer les bandes cyclables.
Un besoin d’éducation est indispensable pour le manque d’éclairage et le gilet jaune qui devrait être obligatoire de nuit, ainsi que le respect des stops. Un rappel de la législation à l’égard des automobilistes sur la priorité (à gauche aux ronds-points même pour les vélos !) et de doubler les cyclistes à 1,50 m sur route.
Dans la connaissance des territoires, Vélocéan arrive en tête. Il est donc important pour développer la mobilité des habitants ainsi que le tourisme, d’en assurer le bouclage sur Le Croisic (tour de côte), mais aussi d’envisager la traversée vers Pen Bron de Pâques à La Toussaint (week-ends et vacances scolaires) par bateau.

Nos questions

  • Les liaisons inter cités sont importantes. Comment vont se réaliser les jonctions entre nos communes ?
  • Quels projets et quels moyens pour l’aménagement des ronds-points ?
  • Face aux signalements importants des infractions et incivilités quels sont les volontés et les moyens envisagés ?
    • Education
    • Contrôles répressifs >> radars pénalisants, verbalisation
    • Par qui et comment ?
  • Quelles sont les coordinations de travail entre Cap Atlantique, le département, les communes
  • Quels choix de financement fera le département, entre le développement des voies vélos des villes et métropole, et un meilleur maillage du nord-ouest du Département ?
Vélocéan

Vélocéan

Pin It on Pinterest

Share This