La vocation touristique du territoire nécessite un réseau de chemins pédestres dense, sécurisé, agréable, interconnecté au niveau de la presqu’île, bien jalonné et bien entretenu pour accueillir des promeneurs toujours nombreux. La fréquentation importante de ces chemins à travers de nombreuses zones fragiles entraîne aussi des risques de dégradation qui nécessitent une grande vigilance, en particulier sur le chemin côtier.

EN SAVOIR +
Entretien des chemins côtiers, quel enjeu ?

Pin It on Pinterest

Share This